Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 22:30

La haine n’existe que parce qu’il existe une idée purement abstraite de l’amour. La haine est elle-même une abstraction, et n’existe pas à l’état concret.

Don Juan désir « la » Femme. C’est l’Amour abstrait pour une idée qui guide sa débauche lamentable. N’étant pas un âne, il devine lui-même que cette quête d’un idéal sera nécessairement vaine et insatisfaisante. Mais alors constamment, également, il hait : le séjour des idéalités pures renvoie finalement à la détermination quantitative de toute séduction errante.

Le chrétien fanatique est à la recherche du « divin » s’incarnant, ou de la sainteté. Un miracle, à la rigueur, pourrait le contenter, pour un temps. Sa haine du cours naturel du monde a pour nom : Amour absolu (absolument abstrait). Il veut voir s’abîmer dans la publicité du monde son délire théologique solitaire, et la fusion qu’il désire n’est jamais que l’extinction de tout ce qui est.

Il n’y a de haine que sous la forme de la déception : l’Amour abstrait de Dieu, ou de la Femme, ne sont pas de ce monde, et ils sont pourtant recherchés par certains individus égarés. Constater que le monde n’offre jamais que des instants singulièrement fugaces et divins, que des hommes, de même, et des femmes, c’est pour ces êtres se confronter à ce qui pour leurs yeux est insupportable. Ces êtres, précisément, n’en peuvent plus d’eux-mêmes et du monde : ils veulent en finir, pour ne plus être en quête. Ils ne savent pas épouser la grâce des instants choisis, car l’éternité statique les a toujours déjà violés, en eux-mêmes. Cette haine d’eux-mêmes et de toute altérité, mondaine ou vivante, n’est à vrai dire pas de ce monde : elle les ronge comme un cancer qui n’a pas de visage, mais qui n’a pas d’efficience non plus, à la manière d’une pure conception.

De fait, nul ne peut haïr concrètement. Il n’y a pas de haine réelle. Car l’Amour absolu qui sépare, cette idée qui s’intercale entre soi et soi, entre soi et l’autre, trouve son origine dans l’amour de la vie, qui est la racine de tout amour concret. Cet Amour absolu est une certaine interprétation erronée de l’amour pour la vie, mais il n’existerait pas sans lui.

Un chrétien hait abstraitement le monde et la vie : il souffre pour payer sa dette, et « jouit » de cette souffrance. Il attend dès lors l’autre monde, où il trouvera quelque consolation. Mais c’est l’Amour absolu qui guide cette haine abstraite. Or, l’Amour absolu est d’abord concret, il est celui qui se vit avec son petit Dieu intime. Il se manifeste d’abord comme amour de sa propre vie, comme joie, comme complicité. Personne ne se sent jamais seul, mais comment cela se fait-il ? Nul jamais ne nous accompagne. Et pourtant si : nous nous savons observés peut-être, et nos pensées pour cette raison nous importent. C’est qu’un petit Dieu intime nous offre continuellement sa présence bienveillante. C’est à lui que toujours nous parlons, tandis que nous pensons, à part nous-mêmes. C’est pour lui que l’intégralité de notre vie intérieure est une prière. Or être en vie est une joie, cela nous l’appréhendons : la condition de cette joie sera toujours un partage avec Lui, avec ce petit Dieu. Notre solipsisme hédoniste est un partage avec le divin, toujours déjà. Lorsque nous projetons ce Dieu, par excès de solitude, dans la sphère publique de la socialité, il devient un Dieu pour tous et pour personne : une pure abstraction. Nous nous mettons alors en quête de lui, et c’est là que la haine abstraite se manifeste.

Si nous comprenions que toute haine abstraite a pour racine un amour concret de la vie, nous pourrions nous réconcilier avec ce qui est, et ne plus nous auto-détruire. Il n’y a pas de haine réelle. Il n’y a que des amours réelles, et certaines déceptions. La déception propre à la haine abstraite, certainement, n’est pas vraiment la déception de ne pas atteindre l’idéalité, mais la déception liée au fait de s’être perdu dans l’idéalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by ben

Présentation

  • : benoitbohybunel
  • benoitbohybunel
  • : philosophie
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens